Revenir au site

Un Sommeil de Qualité pour être Efficace au Travail !

· Bien-être au travail

Gros dormeur, oiseau de nuit, ou insomniaque… Sachez que le sommeil est l’un des principaux facteurs qui affectent la façon dont vous allez travailler -et performer- en entreprise. Mais malgré le rôle clé du sommeil sur la santé, les Français dorment de moins en moins ! 50 ans en arrière, on gagnait en moyenne 1h30 de repos en plus… Alors, quel est le réel impact du sommeil sur la productivité ? Comment un sommeil de qualité peut nous rendre plus efficace au travail ? On fait le point !

Quand le manque de sommeil nuit à la performance

Le manque de sommeil coûte cher, très cher aux entreprises... Car c’est prouvé, les troubles du sommeil empêchent vos salariés de se surpasser au travail ! La qualité du sommeil sur la productivité des employés n’est donc plus à prouver. Selon l’étude sur le sommeil Sleep And Health, de Huffpost : les personnes manquants de sommeil sont globalement moins productives. De quoi en inquiéter plus d’un, surtout lorsqu’on estime que 45 % des 25-45 ans ne dorment pas suffisamment...

Quant aux bienfaits du sommeil sur la productivité, ils se répercutent surtout sur la mémoire, la concentration et la récupération... Mais pas seulement ! Un sommeil de bonne qualité est crucial pour un apprentissage efficace. Il s'agit d'un incroyable « réparateur » physique et mental. Donc comme vous pouvez le deviner, les conséquences du manque de sommeil au travail sont assez désastreuses : baisse de l’engagement, de l’innovation, et inévitablement, de l’efficacité des employés. Résultat : c’est toute l’entreprise qui en pâtit !

Tout savoir des cycles du sommeil

Petit point culture : saviez-vous que le sommeil occupait pas moins d'un tiers de notre existence ? ilycoach fait le bilan sur ses différentes phases, et vous explique comment bien respecter ses cycles de sommeil. L'objectif : une bonne nuit pour vous faire exceller au travail !

Le sommeil et ses phases

Pour comprendre le sommeil, tâchons d’abord d’éclaircir cette notion de « cycle ». Première chose à savoir : nous avons tous des cycles de sommeil différents ! Logique, me direz-vous. L'âge, le sexe, l’alimentation, et la situation physique sont des facteurs capables d'influencer le sommeil.

Mais concrètement, c’est quoi le sommeil ? Eh bien, c’est simplement une succession de phases... La première, le sommeil lent : léger d’abord, puis profond. La seconde, la phase du sommeil paradoxal. Le sommeil lent et le sommeil paradoxal forment à eux seuls un cycle de sommeil ! En une nuit, quatre ou cinq cycles de 1h30 à 2h se succèdent… On rêve donc plusieurs fois -plus souvent en fin de nuit qu’en début- ! Enfin, nous avons tous des phases d’éveil, mais ces dernières sont tellement courtes qu’en général on ne s’en souvient pas…

Calculer ses cycles de sommeil

Et si un sommeil de qualité pouvait nous rendre plus efficace au travail ? On s’y intéresserait certainement de plus près ! Bonne nouvelle : il est possible de calculer ses cycles de sommeil pour gagner en productivité ! Attention, cette méthode ne s’applique pas n’importe quand... Pour la réaliser, il vaut mieux prendre deux semaines de vacances -ceci n’est pas une blague-. Parce que pour suivre son sommeil de la manière la plus fiable possible, il est recommandé d’apaiser son corps et son esprit. On oublie le boulot, le café en veux-tu en voilà, et les écrans tard le soir !

C'est parti ! Sur plusieurs jours, notez les moments et les heures durant lesquelles votre attention se relâche le plus. Puis, calculez le temps écoulé entre les horaires que vous avez notés. Ce temps doit être régulier : entre 1h30 et 2h. Cet intervalle sera égal à la durée de votre cycle de sommeil !

Pour vérifier, vous pouvez compter le temps compris entre la phase d'endormissement et le réveil. Si vous remarquez que vous êtes fatigués au réveil, il y a un souci ! Précisez donc votre calcul et ajustez votre heure de coucher et de lever en fonction de votre cycle. Lorsque vous vous réveillez au top de votre forme, le compte est bon !

Méthode d’endormissement efficace en 1 minute chrono !

Compter les moutons jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, regarder le plafond, désespérer… C’est le quotidien de bon nombre de Français ! Sachez tout d’abord qu’il est conseillé de dormir quand la température du corps est au plus bas. Autrement dit, entre 23h et 5h. Mais quand le stress empêche de dormir, c’est le moment d’agir ! Profitons de la semaine de la QVT 2020 pour apprendre à améliorer son sommeil avec une méthode efficace : la technique du 4-7-8 ! Infaillible, elle permettrait de se retrouver très rapidement dans les bras de Morphée... Le principe est le suivant :

  • Collez votre langue à votre palais.

  • Concentrez-vous... Bouche fermée, démarrez une inspiration par le nez, et comptez jusqu’à 4 dans votre tête.

  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 7.

  • Enfin, expirez bruyamment par la bouche en comptant, cette fois jusqu’à 8 !

  • Répétez la méthode trois fois de suite !

Andrew Weil, professeur de Harvard, garantit de trouver le sommeil en moins d’une minute grâce à cette méthode ! Mais comment peut-on s’endormir sur commande ? En jouant sur la cohérence cardiaque et la respiration, l’objectif du 4-7-8 est de dériver son attention -d’où la langue sur le palais-. Mais aussi, d'éviter de penser, de cogiter aux tracas de la journée… En plus de cela, l'hyper-oxygénation est connue pour favoriser l’endormissement.

Cette technique de relaxation est un véritable remède pour bien dormir, et retrouver un sommeil réparateur naturellement ! Pour un sommeil de qualité et plus d’efficacité au travail, nous vous la recommandons à 1 000 % !

Mode d'emploi d'une bonne sieste réparatrice

À l’époque et pendant très longtemps, la sieste était réservée aux enfants, aux personnes âgées ou aux malades… Mais ça, c’était avant ! Désormais, de plus en plus d’entreprises proposent des espaces pour faire la sieste au travail ! Cette fameuse sieste de mi-journée est très bénéfique si elle dure entre 15 et 20 minutes. De plus, la période de 12h à 15h est souvent le signe d'une baisse de vigilance. Parce qu'on le connaît tous si bien ce petit coup de barre post-déjeuner... C'est donc le moment idéal pour faire la sieste ! Ne vous mettez pas trop de pression non plus, l'idée est surtout de ne pas mettre en péril votre nuit avec une sieste trop tard et trop longue. Le plus important, c'est de respecter son horloge interne !

Autre conseil pour une bonne sieste réparatrice et génératrice : boire un café ! Bien qu'assez paradoxal, prendre un café ou un thé avant une sieste ne vous empêchera pas de dormir. Au contraire, il donne la pêche au réveil ! Dorénavant c'est sûr, on ne s’en privera plus... Dans la mesure du possible, essayez aussi de faire la sieste en position allongée. Parce que très clairement, c’est quand même beaucoup plus confortable qu’être tout à l’étroit sur une chaise... Vous aurez la sensation d’avoir dormi beaucoup plus longtemps !

On connaît la méditation, l’hypnose… Mais pour se détendre avant de dormir, d’autres techniques de respiration existent. Connaissez-vous le Yoga Nidra ? En plus d’être particulièrement efficace lorsqu’on a des difficultés à s’endormir, cette pratique a des effets bénéfiques sur la qualité du sommeil. Testée et approuvée ! Vous l’aurez compris, la micro-sieste permet de s’endormir rapidement -quand on a peu de temps-, et ainsi d’éviter la fatigue au travail. Allez, tous à vos réveils !

Julie BOERO

Blogueuse ilycoach

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK